Merzhin_previewFlûtes et bombardes donnent à Merzhin (Merlin en France) un sérieux accent breton à leur rock vitaminé. Né à Landerneau en 1996, c’est le patron du bar Le Spleen qui sponsorise leur première production après les avoir programmés de nombreuse fois devant son estaminet. Le même homme, Jean-René, devient alors leur manager et monte le label Stormy Music avec le producteur Dominique Leclerc. Le véritable premier opus du groupe sort en 1999. Edité à 3000 exemplaires, il est un cézame qui permet de décrocher concerts et distribution en Bretagne via le réseau Starter. Devant le succès du groupe, un contrat de licence est signé avec BMG qui distribue le disque partout en France. Au total, plus de 40 000 exemplaires de « Première lune » seront écoulés !
Un an plus tard, le groupe s’enferme 15 jours au Studio de l’Arche près de Carhaix et enregistre les 12 titres de « Pleine lune » qui sortira en 2000. La tournée qui suit entraîne le groupe sur les plus grandes scènes de Bretagne et de France avec une participation au concert de lancement de TV Breizh. Le succès s’amplifie avec quelque 90 000 exemplaires écoulés. L’heure du professionnalisme sonne et tout le monde abandonne les études.
Le deuxième opus est confié à Stéphane Kraemer (Red Cardell, Yann Tiersen, Axelle Red, Pleymo…). Enregistré en Belgique dans les studios de ce dernier, « Adrénaline » sort en 2002… Et ne passe toujours pas en radio. Mais plus de 115 concerts sont programmés dont l’inévitable Interceltiques de Lorient.

Le troisième album marque le virage résolument rock des gars de Landerneau. La reprise de l’excellent « A la chaleur des missiles » des Shériff illustre a propos cette nouvelle direction artistique.
Autant d’albums studios qui ont permis de donner plus de 500 concerts à travers le monde. Inévitable résultat : un premier live tombe discrètement dans les bacs en 2007 (Live in India) et un second plus officiel en 2008 déboule sous forme de CD et de DVD en charge de souffler les 10 ans de production du groupe. Enregistré à Brest, salle de la Carène en mars 2008, l’opus est un vrai Best of qui précède d’un an un nouveau projet : reprendre à la sauce western les morceaux du groupe. C’est Merzhin Moon Orchestra avec cuivres et banjo pour un voyage toujours plus à l’ouest. "Plus loins vers l'ouest", c'et le nom du nouvel album édité en 2010. Ici point de cow boys et d'indiens, mais un rock comme aimait à le jouer Matmatah sur la fin qui poussent un peu plus loin les frontières de la musique rock en Bretagne.

A ranger entre Armens et Matmatah

A écouter sur Myspace

Pendant Merzhin

Christophe Rossini joue sur l'album solo de Gweltaz d'EV

Fiche technique de Merzhin

Ou : Landerneau

Quand : depuis 1996

Site Internet

Genre : Rock

Line up

Pierre Le Bourdonnec (Chant) – Ludovic Berrou (Bombarde) – Damien Le Bras (Basse) – Stéphane Omnes (Guit) – Vincent L’Hour (Guit) – Mathieu Person (Batterie)

2005 : Pierre Le Bourdonnec (Chant) – Ludovic Berrou (Bombarde) – Damien Le Bras (Basse) – Stéphane Omnes (Guit) – Vincent L’Hour (Guit) – Christophe Rossini (Batterie)
2010 : Pierre Le Bourdonnec (Chant) – Ludovic Berrou (Bombarde) – Damien Le Bras (Basse) – Stéphane Omnes (Guit) – Vincent L’Hour (Guit) – Jean-Christophe Colliou (Batterie) 

Albums

1998 : EP "Merzhin" (Auto production) – 200 ex.

1999 : EP "Première lune" (Stormy Music / BMG) – 40 000 ex.

2000 : "Pleine lune" (Stormy Music / BMG) – 98 000 ex.

2002 : “Adrénaline” (Stormy Music / BMG) – 66 000 ex.

2002 : Live “Live” (Stormy Music / BMG)

2006 : “Pieds nus sur la braise”

2007 : Live "Pieds nus sur la scène – Live in India"

2008 : Live "Live et DVD"
2009 : "Merzhin Moon Orchestra" (Adrenaline Prod)
2010 : "Plus loin vers l'ouest" (Adrenaline Prod)
2012 : Compilation "15" (Adrenaline Prod)