Scums_2En 2003, le bac en poche, les impétrants Scums (ex Scum Holes) profitent de l’été pour enregistrer leur première démo. Bien leur en prend ! Le titre « Nana » se retrouve miraculeusement sur les compils des Inrocks (22 sur 6000 aspirants), Rock One et RockSound. Ne le dites pas à leurs parents, mais leur vie d’apprentis étudiants leur permet de tourner tous les week-ends en première partie de la fine fleur du rock français : Deportivo, Luke, Sensemilia, Mass Hysteria… Depuis (en 2007), Scums a fixé son phalanstère dans un appartement de Rennes et sorti son deuxième album où le rock s’accorde une belle place et chasse quelque peu les premières amours punk rock. Aujourd’hui, la notoriété du groupe franchit un pas avec une présence remarquée sur la 6ème compilation de Paris Dernière de Béatrice Ardisson où ils reprennent « Heat the world » de Mickael Jackson. Autre positionnement original et réussi, le label virtuel Friandiscs créé par Scums et une dizaine de groupes rennais qui permet d’échanger bons plans, carnet d’adresses et distribution.

A ranger entre : Cyclope et Blessed Virgins
A écouter sur Myspace
A voir sur Youtube

Fiche technique de Scums
Ou : Pontivy
Quand : depuis 1999
Genre : Rock
Line up
1999 : Allan (Chant, Guit) - Ryan (Chant, Basse) - Cyril (Batterie).
2007 : Eric (Basse) – Cyril (Batterie) – Allan (Chant, Guit) – Brian (Guit)
Albums
2003 : "Everithing for my teddies" (Auto production)
2008 : "Roi d’un soir" (Avel Ouest)