TéquilaSous le nom de Cambouis, Philippe Ménard a d’abord discrètement servi la cause du Blues Boogie à la Rory Gallagher dans sa région nantaise avant de jouer les Power Trio en première division du rock (une fille à la basse, déjà...) avec Téquila.
Au fil des concerts, la réputation du groupe se hisse jusqu’à Paris où le tourneur Bobby Bruno décide de les prendre sous son aile. Mais une soirée trop arrosée où fusent certaines vérités jette un froid. Quelques mois plus tard, Bobby Bruno s’occupe presque exclusivement de « son » nouveau groupe : Trust !
Cela n’empêche pas Téquila de sortir ses deux premiers albums coup sur coup en 1979 et 1980. Le succès est relatif (10 000 ex. environ) si l’on compare aux scores de Téléphone et de Trust à la même époque. Le groupe se voit remercier par son label Hexagone. Mais les malheurs de banlieue chantés en français comptent une suite avec un troisième album enregistré à Rennes pour Street Records. Une tournée française suit qui vire rapidement au fiasco : vol du camion, tempête de neige, cachet non payé… Eric Breton jette l’éponge. Téquila boit la tasse. Nous sommes en 1984 et Philippe Ménard toujours accompagné de Claudine Lapart fonde Appaloosa. Un Téquila bis aussi discret qu’éphémère puisque, 3 ans plus tard, la version originale renaît avec Philippe Ménard, Franck Thomelet à la Batterie et Stéphane Chevalier à la basse. L’album “Stampede thru Europe” reste le témoin de cette formation. En 1991, Hugues Chesneau tient la batterie. Mais c’est avec Hilaire Rama à la basse et Kovi Lawson que Téquila grave un live. Ce sera le dernier album du groupe malgré un nouveau changement de line up avec deux musiciens slovaques et une tournée en Allemagne, en France et en Slovaquie.

A ranger entre Ganafoul et Backstage
A voir sur Youtube

Avant Téquila : Cambouis (Philippe Ménard)

Philippe MénardQue sont-ils devenus ? 
En parallèle du groupe, et dès 1983, Philippe Ménard accompagne le chanteur de Blues Patrick Cany. Depuis 1994, il arpente les scènes européennes en interprétant le blues, seul sur les tréteaux, véritable homme orchestre (On Man Band) avec sa guitare, sa grosse caisse et son harmonica. Il a sorti 7 disques à ce jour dont le dernier en 2007 "Shanghai Blues".

Fiche technique de Téquila 
Ou : Naoned 
Quand : entre 1977 et 1983 - Reformation : 1987 - 1994 
Genre : Rock 
Line up 
1977 : Philippe Ménard (Guit, Chant) – Claudine Lapart (Basse) – Eric Breton (Batterie) 
1987 : Philippe Ménard (Guit, Chant) - Franck Thomelet (Batterie) - Stéphane Chevalier (Basse) 
1991 : Philippe Ménard (Guit, Chant) - Stéphane Chevalier (Basse) – Hugues Chesneau (Batterie) 
1992 : Philippe Ménard (Guit, Chant) - Hilaire Rama (Basse) - Kovi Lawson (Batterie) 
Albums 
1979 : "Lâchés les lions" (Hexagone / WEA) – 10 000 ex. 
1980 : "Chacun pour soi" (Hexagone / WEA) – 8 000 ex. 
1983 : "Rebelle" (Street Records / Musidisc) 
1989 : “Stampede thru Europe” (Milk Shake / Black Rose) 
1993 : Live "Live"