Stoned-Popes

La publicité est souvent mensongère. Alors, quand le slogan du groupe annonce sur la pochette de leur premier EP : « Stoned Popes, the sound of happiness », on se méfie. On a tort. La musique de Stoned Popes met réellement de bonne humeur. A grand renfort de Yukulélé, de percussions et autres trompettes, leur pop agit sur le cerveau comme un détonateur à bonheur. On ne peut s’empêcher de siffloter, de battre du pied, de claquer des doigts…  D’être bien quoi. De là à en déduire que « Stoned » à un sens caché… Pour les influences (puisqu’on serait bien incapable des les classer) on ira voir du côté de la musique caribéenne, de la pop californienne à grand renfort de rock, de folk et de reggae. Pour les influences que les 6 parisiens reconnaissent, ajoutons CakeCalexico et Beck. Beau panel. Mais la rumeur gronde que le groupe a changé de nom après avoir signé chez Atmosphérique. Il faut maintenant parler de Yalta Club ! Sous sa forme Stoned Popes, l'aventure s'arrête donc en 2012

A ranger entre Concrete Knives et les californiens Fool's Gold
A écouter sur Myspace
A voir sur 
Youtube

Après Stones Popes
Une bonne partie d'entres eux (tout le monde sauf Charly) devient Yalta Club.

Fiche technique de Stoned Popes
Ou : Naoned
Quand : entre 2009 et 2012
Genre: Pop
Line up
Charly (Pecussions, Harmonica) – Julien Geffriaud  (Chant, Guit, Ukulélé) – Erwan Cornen (Guit) – Thomas Emeriau (Trompette, Guit, Claviers) – Nicolas Dhers (Basse) – Sebastien Daviet (Batterie)
Album
2010 : EP "Stereo on"