Zoopsie nantes

Zoopsie s’est donné les moyens de réussir. Après une première mouture qui donne naissance à un 45t, le groupe d’Yves Marie Airiau remanié avec deux pointures nantaises part à Londres enregistrer son super 45t 4 titres. Résultat : un rock chanté en français, très marqué par ces années qui avaient le don de nettoyer tout ce qu’elles survolaient en propulsant la batterie sur le devant du mixage. A tel point que le rock de Zoopsie devient presque New Wave quand la ligne de basse assène ses coups de boutoir métalliques, à l’image du titre « Radio ».
Né en 1983, Zoopsie comprend Yves-Marie Airiau (Chant, Guit), Kim Huynh (Guit), Loïc Kerdraon (Basse) et Thierry Lacroix (Batterie). Cette formation laisse une première trace avec « Quai des ombres » sur la compilation des vainqueurs du festival Plein Watt. En revanche, Kim Huynh n’est déjà plus là lorsqu’ils gagnent à nouveau en 1984. Et le groupe n’existe plus lorsque le titre « La ville sans secret » est édité en 1985. Fin de l’histoire ? Non. Après quelques mois, Yves-Marie Airiau relance la machine avec deux ex Tétryl, Dominique Rousseau à la batterie et Pascal Ambroset aka Kalou à la basse. C’est ce line up qui part à Londres enregistrer dans le quartier de Brixton avec l’aide bassiste de Kajagogoo. En résulte le 4 titres « Avant l’aube » dont le titre « Délivrez-nous » passe même à la BBC 1 dans l’émission de John Peel. En France, les faits de gloire sont inexistants. Est-ce pour ça que le poste de guitariste reste un siège éjectable ? Kalou est remplacé par Serge Billier en 1987, lui-même sorti du groupe par l’angevin Alain Boochon. Rien n’y fait et Zoopsie annonce sa séparation en 1988 devant un parterre de 300 fans abasourdis. En 2001, le groupe se reforme le temps d’une soirée pour fêter les 20 ans d’EV à l’Olympic.

A ranger entre Ligne d’Hiver et Astings
A voir sur Youtube 

Avant Zoopsie
Dominique Rousseau et Pascal Ambroset ont joué dans le groupe de Hard nantais Tetryl

Que sont-ils devenus ?
Yves-Marie Airiau devient Lou puis Lou Jimm. 
P
ascal Ambroset rejoint Elmer Food Beat. On le retrouve ensuite dans Ternil et Hell’s Crack.
Thierry Lacroix joue avec Oui Oui, Champion, Saint Simon… puis Dolly.
Loïc Kerdreon est devenu ingénieur du son.
Alain Boochon rejoint les Dirty Hands avant de sortir deux albums solo en 1986 et 2000.   

Fiche technique de Zoopsie
Ou : Naoned
Quand : entre 1983 et 1988
Genre : Rock
Line up
1983 : Yves-Marie Airiau aka Lou (Chant, Guit) - Kim Huynh (Guit) – Loïc Kerdraon (Basse) - Thierry Lacroix (Batterie)
1984 : Yves-Marie Airiau aka Lou (Chant, Guit) – Laurent Kerdroi (Basse) – Thierry Lacroix (Batterie)
1985 : Pascal Ambroset aka Kalou (Basse) – Yves-Marie Airiau aka Lou (Chant, Guit) – Dominique Rousseau (Batterie)
1987 : Yves-Marie Airiau aka Lou (Chant, Guit) – Serge Billier(Basse) – Dominique Rousseau (Batterie)
1987 : Yves-Marie Airiau aka Lou (Chant, Guit) – Alain Boochon(Basse) – Dominique Rousseau (Batterie)
Album
1984 : SP « La ville sans secret »
1986 : EP “Avant l’aube” (Auto production)